C'est l'emploi qu'on assassine ; contre la finance-casino, pour une économie au service de l'homme

Donnez votre avis

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

C'est l'emploi qu'on assassine ; contre la finance-casino, pour une économie au service de l'homme

La vérité crève les yeux?: chercheurs d'emploi et exclus sociaux en constante progression?; Jeunes et seniors (seuls 14?% des chômeurs seniors retrouvent un emploi stable en Suisse?!), cadres que l'inactivité ou le cumul des «?petits boulots?» bannissent de la vie professionnelle, sociale et familiale?; contrats hors réglementation?; statistiques et analyses mensongères?; le mal se répand, et ni les autorités, ni le monde de la finance ne peuvent l'admettre, car il est la marque d'un échec. Les Eglises sont-elles d'une quelconque utilité pratique sur le terrain de l'économie financia- risée, de la baisse du pouvoir d'achat, de la dégradation de l'emploi, du chômage de masse et de longue durée?? Alors que le mensonge par omission devient un déni d'information systémique?? Alors que les nouveaux fatigués de la société - comme sociologues et éco- nomistes les qualifient -, se retrouvent porteurs, à leurs yeux comme à ceux de la société, d'une nouvelle culpabilité originelle?? Cet ouvrage explique comment le travail, fondement de la dignité de la personne humaine et du lien social, révèle, depuis la crise de 2008, une fracture économique, sociale et politique au point que les gouvernements et associations, dépassés et de plus en plus qualifiés de populistes, font l'impasse sur la vérité et ses enjeux. Un déni qui trahit une tradition culturelle plurimillénaire de recherche de la vérité, de responsabilité morale que la doctrine sociale de l'Eglise vient opportunément cadrer.

  • EAN 9782889261918
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 326 Pages
  • Longueur 21 cm
  • Largeur 14 cm
  • Épaisseur 2 cm
  • Poids 408 g
  • Distributeur Sodis
Broché
empty