Les sept sacrements ; une force vitale pour les chrétiens

Les sept sacrements ; une force vitale pour les chrétiens

Résumé

« On me demande régulièrement à quoi servent les sacrements. Pourquoi verser de l'eau sur le front des nourrissons ou de certains adultes, avaler un morceau de pain à la messe, réciter ses péchés à un prêtre au fond d'un confessionnal obscur, bénir un couple qui se marie, mettre de l'huile sur le front des adolescents et aussi sur celui des malades, consacrer un homme qui veut offrir sa vie à Dieu ? À quoi riment tous ces gestes, ne peut-on se contenter d'une simple prière ? Nous savons tous que l'union à Dieu est quelque chose d'intérieur, de personnel. Mais ça se guide, ça se développe, et pas dans la solitude. On n'est pas chrétien tout seul. On naît dans une communauté. Les sacrements, pour nous catholiques, sont des signes visibles du don gratuit de Dieu. Qu'ils relèvent de l'initiation chrétienne (baptême, eucharistie, confirmation), de la guérison (réconciliation, l'onction des malades) ou de l'engagement (mariage, ordre), les sept sacrements reconnus par l'Église donnent une force prodigieuse qui permet d'aimer dans tous nos lieux de vie ». Guy Gilbert. Prêtre-éducateur depuis 50 ans, celui qui proclame que « la rue est son église » aide quotidiennement des dizaines de jeunes en perdition. La Bergerie de Faucon, qu'il a restaurée en Provence, les accueille et leur offre la chance d'une nouvelle vie grâce à un encadrement compétent. Guy Gilbert est l'auteur d'une quarantaine de livres.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

  • EAN 9782848764610
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 96 Pages
  • Longueur 18 cm
  • Largeur 12 cm
  • Épaisseur 1 cm
  • Poids 96 g
  • Distributeur Interforum

Guy Gilbert

Guy Gilbert (né en 1935 à Rochefort-sur-Mer) est un prêtre et éducateur spécialisé français. Il entre au petit séminaire à l'âge de 13 ans, en 1948, mais ce n'est qu'en Algérie, où il partira en 1957 que sa vocation sacerdotale s'éveillera réellement. Il y restera jusqu'en 1970.ÿDe retour à Paris, il exerce son activité de prêtre dans la rue et devient éducateur spécialisé pour les jeunes délinquants dans le XIX° arrondissement. Guy Gilbert a acheté une ferme dans les Alpes de Haute-Provence pour y installer un lieu d'accueil, Faucon, où, avec d'autres rééducateurs, il tente de réinsérer par le travail, le respect et la foi des jeunes en difficulté. Guy Gilbert est connu pour son registre de langue emprunté à la rue et pour son look de loubard.

empty