Et si je me confessais

Et si je me confessais

Résumé

Depuis quarante ans, le père Guy Gilbert se bat pour les exclus, ceux des rues et des prisons, les marginaux de la société. Pour la première fois, il se raconte. Lui qui a tant parlé pour les autres évoque ici sa vie, sans détour : sa naissance dans une famille ouvrière de quinze enfants ; sa vocation religieuse dès l'âge de treize ans ; l'Algérie où il est confronté à la torture, à l'injustice et à la souffrance ; ses premières rencontres avec de jeunes " paumés " ; son combat quotidien, acharné, pour les sortir de l'enfer, son action à Paris ou à Faucon, dans la bergerie provençale qui accueille ceux qu'on dit irrécupérables. Guy Gilbert n'a jamais cessé de proclamer sa foi en Dieu, son amour de l'Eglise et sa confiance éperdue en l'homme. Plus qu'une " confession ", ce livre est une formidable leçon d'espoir.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

  • EAN 9782253122418
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 282 Pages
  • Longueur 18 cm
  • Largeur 11 cm
  • Poids 140 g
  • Distributeur Hachette

Rayon(s) : Religion & Esotérisme > Christianisme > Christianisme généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur le christianisme

Guy Gilbert

Guy Gilbert (né en 1935 à Rochefort-sur-Mer) est un prêtre et éducateur spécialisé français. Il entre au petit séminaire à l'âge de 13 ans, en 1948, mais ce n'est qu'en Algérie, où il partira en 1957 que sa vocation sacerdotale s'éveillera réellement. Il y restera jusqu'en 1970.ÿDe retour à Paris, il exerce son activité de prêtre dans la rue et devient éducateur spécialisé pour les jeunes délinquants dans le XIX° arrondissement. Guy Gilbert a acheté une ferme dans les Alpes de Haute-Provence pour y installer un lieu d'accueil, Faucon, où, avec d'autres rééducateurs, il tente de réinsérer par le travail, le respect et la foi des jeunes en difficulté. Guy Gilbert est connu pour son registre de langue emprunté à la rue et pour son look de loubard.

empty